Dubaï l’extravagante

Ce diaporama nécessite JavaScript.

L’Australie étant à l’autre bout du monde, une escale était nécessaire pour l’atteindre et nous avons choisi d’en profiter pour rendre visite à notre amie Safia qui habite Dubaï depuis deux ans.

——

  • Pays : Émirats Arabes Unis
  • Capitale: Abou Dhabi
  • Langue: Arabe
  • Monnaie: Dirham des Emirats Arabes Unis

——

Dubaï est une ville en expansion continue et pleine de contrastes. Elle est connue pour être une ville où rien n’est impossible : la première piste de ski dans un désert, une tour de plus de 800m de hauteur, la construction d’îles artificielles représentant un planisphère vu du ciel. Leur hashtag favori: #onlyindubai (seulement à Dubaï)

Dubaï fait partie des Émirats Arabes Unis depuis 1971 tout comme son alliée et favorite rivale Abou Dhabi, la capitale des Émirats (à 1h30 de route de Dubaï). Les 3 millions d’habitants de Dubaï sont principalement composés d’expatriés puisque les émiratis représentent seulement 23% de sa population. Les expatriés sont issus d’horizons assez divers avec une majorité venant du sous-continent indien (presque 70% de la population), une minorité venant des philippines ainsi que des occidentaux (notamment anglais et français).

Contrairement à ce que nous pensions, ces expatriés occidentaux ne sont pas en majorité des jeunes célibataires en quête d’exotisme, mais plutôt des familles à la recherche d’un cadre de vie agréable, d’opportunités professionnelles et de salaires confortables (pas d’impôt sur le revenu à Dubaï !).

Les émiratis ayant conscience que l’essor de Dubaï est très dépendant de cette population d’expatriés ainsi que du tourisme, cette ville est très ouverte aux différences culturelles. Dubaï est un grand melting pot contemporain où les minishorts cohabitent en harmonie avec les hijabs ou burqas (notamment celles des saoudiens qui viennent fréquemment quelques jours à Dubaï pour faire du shopping ou parfois pour contourner certaines restrictions imposées par leur pays, comme sur le cinéma par exemple !). Une seule restriction annoncée par de nombreux panneaux : les démonstrations d’affection en public sont interdites !

A noter qu’à Dubaï, il n’y a pas de problématique de jalousie des émiratis envers les expatriés vis-à-vis du travail puisque chaque entreprise se doit par la loi de réserver des postes spécifiques aux émiratis (parfois avec un rôle surtout symbolique ^^) donc aucun risque pour les émiratis de se retrouver au chômage du fait de la démultiplication des expatriés. A l’inverse, les expatriés ayant tous leur autorisation de séjour rattachée à leur contrat de travail, ils se doivent de quitter le pays quand leur contrat prend fin. Le chômage est donc de fait complètement absent à Dubaï.

Les autorités ayant une tolérance zéro pour les crimes ou délits, Dubaï est une ville où la criminalité est quasiment absente et où l’on se sent tellement en sécurité que beaucoup de dubaïotes ne ferment pas à clef leur logement ! Le côté très serein de cette ville est aussi accentué par le naturel très respectueux des émiratis, ne perdant jamais leur calme et s’attendant à ce que l’ensemble des expatriés se comportent ainsi.

L’essor de Dubaï a commencé après 1894 quand le Sheikh Maktoum Bin Casher Al Maktoum a mis en place une exemption de taxe des marchands étrangers. A cette époque, Dubaï exportait principalement des perles, coquillages et poissons séchés ; la découverte du pétrole dans les années 60 par les britanniques a lancé l’expansion massive de Dubaï tant au niveau économique que politique.

Aujourd’hui, Dubaï a considérablement diversifié ses sources de revenus du fait de l’affaiblissement de ses ressources en pétrole (moins de 5% de ses revenus), en poussant notamment sur le tourisme. Il y a donc de plus en plus d’attractions et d’activités touristiques proposées.

La plus impressionnante est bien sûr Burj Khalifa, tour de 828 m de hauteur inaugurée en 2010, symbole de Dubaï. Magnifique de jour comme de nuit, faisant penser à la tour de Babel, nous sommes restés subjugués par sa beauté. Superbe show gratuit avec fontaines et musique toutes les demi-heures en bas de la tour (vidéo ci-dessous)

Pour la petite histoire, cette tour devait à l’origine s’appeler Burj Dubaï mais en raison de difficultés économiques ponctuelles et soudaines de Dubaï liées à un krach immobilier quelques semaines avant l’inauguration de la tour, l’émir de Dubaï, Sheikh Mohammad bin Rashid al Maktoum, a dû demander de l’aide à Abou Dhabi pour éviter la banqueroute. L’émir d’Abou Dhabi a accepté de le renflouer à la condition… de renommer sa merveilleuse tour en cours de construction, la tour la plus haute du monde, l’icône de Dubaï, en Burj Khalifa (du nom de l’émir d’Abou Dhabi et président des Émirats Sheikh Khalifa bin Zayed al Nahyan). Une humiliation pour Dubaï mais à charge de revanche sans doute ^^

Burj Khalifa en quelques chiffres:

  • 7 records du monde battus
  • 828m de hauteur
  • 160 étages
  • 57 ascenseurs
  • 330 000 mètres cubes de béton (concrète) utilisé, équivalent en poids à 100 000 éléphants
  • Poids de l’aluminium utilisé équivalent à 5 avions A380
  • Façade de la tour équivalente à 17 terrains de football

A noter que Burj Khalifa sera prochainement dépassée par la tour de Djeddah en Arabie Saoudite qui fera plus de 1km de hauteur !!

Quelques mots sur les autres visites que nous avons faites à Dubaï:

  • La palmeraie Jumeirah : Île artificielle en forme de palmier avec un centre de loisir aquatique
  • La marina : quartier privilégié des français expatriés, c’est un coin excentré de Dubaï avec une atmosphère décontracté et un bon choix de restaurant. Très agréable balade.
  • Le Dubaï mall : centre commercial le plus grand du monde ! Avec notamment le Dubaï aquarium dont on peut voir le plus grand bassin depuis les galeries du centre commercial
  • Le Mall of the Emirates : un autre centre commercial avec la fameuse piste de ski de Dubaï et des pingouins ! On peut regarder les skieurs descendre les pistes depuis les galeries du centre commercial
  • Excursion dans le désert : petit tour en 4×4 dans le désert (un peu rock’n’roll !) suivi d’un dîner spectacle (derviche tourneur, jonglage avec du feu et danse du ventre). Le désert n’est pas aussi beau que celui du Maroc mais c’est une sortie sympa et dépaysante.
  • Le vieux Dubaï : avec la grande mosquée de Dubaï, ses petites rues et son souk spécialisé en textiles. A noter que certaines zones du vieux Dubaï ne sont pas authentiques mais ont été construites dans le style de ce qu’aurait pu être le vieux Dubaï
  • Dubaï museum: dans le vieux Dubaï, très intéressant musée sur l’histoire de Dubaï, son essor, son peuple, sa faune et sur les diverses problématiques environnementales auxquelles elle est confrontée.

Bref, une superbe première étape pour notre voyage ! Un grand merci à Safia pour son accueil et pour avoir partagé sa passion communicante pour Dubaï !! 🙂 Merci aussi à Imane, la sœur de Safia, pour sa gentillesse, son humour et son sourire !

En bonus, la vidéo du spectacle des fontaines de Burj Khalifa :

——

Hébergement : Nous avons eu la chance d’être logés chez Safia, en plein cœur du centre-ville, superbe appartement avec vue sur Burj Khalifa ! Hyper pratique pour les visites et pour les balades nocturnes dans le centre de Dubaï

Transport : Taxi depuis/vers l’aéroport (attention à prendre les officiels qui sont moins chers ou commander un Uber) et bus Hop on Hop off pour parcourir la ville

Réservation : conseillée pour monter au top sky deck de Burj Khalifa (555 mètres de hauteur avec une terrasse extérieure) – nous ne l’avons pas faite. Excursion dans le désert réservée via une agence (toutes les agences la propose et c’est sensiblement la même quelle que soit l’agence) – 80 Dirhams par personne. A noter que c’est un peu loin de Dubaï (1h pour y aller).

——

Sources historiques : musée de Dubaï

4 réflexions sur “Dubaï l’extravagante

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s